Bonjour à tous,

Au moment où j’écris ces lignes, mes crocus sont en fleurs dans le parterre avant, alors qu’il reste quelques plaques de neige dans ma cour arrière. Avec une bonne semaine de retard, la nature semble enfin vouloir se réveiller. Bientôt (si météo-média et mon conjoint collaborent), je ferai le transfert de la centaine de petits plants qui sont présentement au sous-sol, vers ma serre de transition. Je les entends déjà se réjouir lorsqu’ils pourront profiter d’un éclairage naturel après des semaines d’éclairage artificiel. Et je me réjouis aussi de jouer dans ma serre tout en profitant de la chaleur générée par l’effet de serre, et ce, tout humant l’odeur de la terre… mon parfum préféré.

S’il n’est pas question que je marche sur le sol alors qu’il est encore détrempé, j’ai commencé à circuler dans certaines allées de mon jardin qui sont asséchées. Ainsi, entre deux conférences, j’ai pu récolter les topinambours que j’avais laissés en terre à l’automne. J’ai également eu la belle surprise d’observer des petites laitues qui avaient survécu à l’hiver, de même que mes plants d’ail qui commencent à pointer. Enfin, j’ai procédé à l’opération « lasagne-compost » directement sur une planche de culture de mon jardin, une opération qui m’a pris à peine une demi-heure. C’est cette planche de culture qui recevra mes cucurbitacées (courges ou concombres) en juin. D’ailleurs, je vous partage ma recette, gage de réussite pour obtenir d’abondantes récoltes. S’il est trop tard pour vous cette année, vous pourrez vous reprendre l’an prochain.

 

 

 

 

MON POTAGER SANTÉ

La version 2017 de mon livre Mon potager santé est disponible en librairie depuis le 12 avril. Une couverture « actualisée », mais toujours le même contenu qui lui vaut très souvent le surnom de « petite bible ».

 

 

 

 

 

 

 

MES COURS DU PRINTEMPS À QUÉBEC

Les premiers cours (La culture des légumes en pleine terre, La culture des légumes en pots, La culture des légumes pour initiés) présentés les samedis au Cegep Garneau ont été très populaires. Si vous n’avez pu y assister, ne manquez pas de vous inscrire sur la liste de rappel. Ainsi, vous serez contactés en primeur lorsqu’ils seront à nouveau à l’horaire… probablement au printemps 2018.

Les deux derniers cours de la saison seront présentés dans les prochains jours. Il reste quelques places.

Pour apprendre comment prévenir et contrôler écologiquement les dommages à vos légumes, c’est le moment de vous inscrire au cours :

Les ravageurs et les maladies des légumes. Le 29 avril, de 9 h 30 à 16 h 30.

Vous appréciez ces formidables plantes que sont les fines herbes pour aromatiser vos plats, mais savez quels sont les secrets de leur culture ? Pour vraiment tout savoir sur la culture et sur la conservation des fines herbes, c’est ici que ça se passe :

Tout sur les fines herbes. Le 6 mai, de 9 h 30 à 16 h 30.

MES FORMATIONS À Val-David

C’est le 30 avril que je présente ma quatrième et dernière journée de formation à la Jardinerie Croque-Paysage de Val-David ce printemps. Pour découvrir le monde merveilleux des fines herbes, ne manquez pas de vous inscrire au cours Tout sur les fines herbes directement sur le site internet de la jardinerie. Gens de la grande région de Montréal, au plaisir de vous rencontrer ou de vous revoir.

MES PROCHAINES CONFÉRENCES

Consultez régulièrement l’horaire de mes conférences publiques, car des conférences s’ajoutent souvent. D’ailleurs, une conférence de la Ville de Québec sur le compostage domestique sera ajoutée sous peu.

LE RENDEZ-VOUS HORTICOLE DU JARDIN BOTANIQUE de Montréal

L’événement à ne pas manquer dans les prochaines semaines à Montréal est sans contredit, le Rendez-vous horticole du Jardin botanique. Présenté du 26 au 28 mai, sous le thème « Aménagements comestibles », vous pourrez y rencontrer des exposants passionnés, vous renseigner sur les plantes comestibles et trouver les plants de légumes, de fruits, de fines herbes et de fleurs qui composeront votre jardin cette année.

Mes livres et moi, on ne manquera pas ça, c’est certain. Mes livres seront au stand de Distribution HMH (Éditions MultiMondes) durant les trois jours et j’y serai moi-même à certains moments durant la fin de semaine. L’horaire de ma présence sera diffusé sur la page d’accueil de mon site à compter du 8 mai. Je serai très heureuse de vous revoir ou de vous rencontrer pour vous présenter mes cinq livres… si vous ne les connaissez pas déjà.

Ma recette de LASAGNE-COMPOST au jardin

Ingrédients :

  • 6 à 8 seaux de 20 litres (plus ou moins) remplis de résidus de cuisine de l’hiver
  • 3 à 4 sacs (plus ou moins) de feuilles mortes entreposées depuis l’automne. L’idée est d’avoir approximativement deux fois plus de feuilles (en volume) que de résidus de cuisine.
  • De la terre du jardin.
  • Un géotextile.
  • Du compost mûr.
  • De la paille.

 

 

 

 

 

 

 

Procédure :

  • Préchauffez le four à … Non, non c’est une blague!
  • Rassemblez tous les ingrédients près du secteur visé au jardin.
  • Étendez une première couche de feuilles et ajoutez une couche de résidus de cuisine (tendez vers la proportion suivante : deux fois de feuilles pour une fois de résidus de cuisine)
  • Saupoudrez d’une mince couche de terre de jardin (pour ensemencer de micro-organismes et de vers de terre).
  • Continuez à superposer les couches de feuilles, de résidus de cuisine et de terre. Terminez avec une couche de feuilles. Arrosez si les feuilles sont sèches.
  • Couvrez le tout d’un géotextile.

 

 

 

 

 

 

 

  • Après 10 à 14 jours, enlevez le géotextile et déplacez le tas vers la droite (c’est la meilleure façon de brasser le tout). Recommencez l’opération 10 à 14 jours plus tard, en déplaçant le tas vers la gauche. Continuez ainsi de suite en déplaçant le tas d’un côté et de l’autre jusqu’au moment de la transplantation des concombres ou des courges. Remettez le géotextile entre chaque brassage.
  • Lorsque le danger de gel est passé, mais au moins 6 à 8 semaines après le début de l’expérience, enlevez le géotextile et déplacez le tas une dernière fois.
  • Recouvrez le tas d’une mince couche de compost mûr (2 à 4 cm) puis de paille (4 à 8 cm), faites des trous et plantez les plants de concombres et de courges * .

 

 

 

 

 

 

 

  • Protégez les plants en les entourant avec une boite de métal ou un contenant de yogourt ouvert aux deux bouts.

 

 

 

 

 

 

 

  • Voilà, il ne vous reste qu’à surveiller le tout pour que les plants ne manquent pas d’eau dans les prochaines semaines.
  • Et en août, préparez-vous à récolter.

* Trois semaines avant le dernier danger de gel (pendant que votre lasagne « marine » au jardin), démarrez vos plants de concombres ou de courges à l’intérieur dans des contenants biodégradables.

 

 

 

 

 

 

Joignez-moi sur Facebook

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook. Ainsi, vous serez mis régulièrement au courant de mes activités et profiterez de mes trucs et conseils.

Bon début de saison du jardinage,

Lili

 

Lili Michaud