Au milieu de l’été, lorsque le sol du potager se dénude progressivement suite aux récoltes d’ail, de laitue et d’autres légumes hâtifs, pensez à prendre le relais avec des semis de légumes-feuilles et de légumes-racines dont la maturité est courte (entre 30 et 60 jours) tels que le chou chinois, le chou rave, la laitue, le mesclun, l’épinard, le navet, le radis et la roquette.

Que vous cultiviez en pleine terre, en bacs et même en pots, vous constaterez qu’il y a plusieurs avantages à démarrer certaines cultures au milieu de l’été. D’une part, ces dernières se plaisent davantage avec les conditions plus fraîches et humides de l’automne. Ainsi, le sol s’assèche moins rapidement et les arrosages peuvent être réduits. D’autre part, les plantes subissent moins de dommages, car l’activité de plusieurs insectes ravageurs commence à décliner. Enfin, cela permet de profiter au maximum de la saison de croissance et ainsi d’optimiser les récoltes qui peuvent se poursuivre jusqu’en octobre et même en novembre.

Si vous n’avez pas de semences en main, ne tardez pas à vous en procurer chez votre jardinerie locale ou encore auprès d’un semencier artisanal québécois dont vous trouverez la liste ici sous la rubrique Semenciers au Québec

Vous pourrez procéder aux semis de fin d’été dès la mi-juillet, mais au plus tard selon les dates proposées dans le tableau suivant en considérant le légume choisi et la zone de rusticité de votre jardin.

Légumes  Zone 3 Zone 4 Zone 5
Chou chinois, laitue, mesclun, navet 1er août 15 août 1er septembre
Chou rave, épinard, radis, roquette 15 août 1er septembre 15 septembre

 

Le moment venu, extirpez les plantes adventices et les résidus de plantes cultivées (compostez-les), binez légèrement le sol, ajoutez un peu de compost ou d’engrais naturel granulaire (la majorité sont des légumes choisis sont peu gourmands), intégrez le compost ou l’engrais en surface avec la binette. Enfin, tracez un sillon deux fois plus profond que la dimension des semences, semez, recouvrez de terre et arrosez. Conservez le lit de semence humide jusqu’à la levée des plantules. Le tour est joué.

Les choux chinois

Bok Choy

Les choux chinois de type non pommé tel que le Bok choy, le Pac Choy et le Tatsoi apprécient grandement la fraicheur de la fin de l’été. D’ailleurs si vous les avez déjà cultivés au début de la saison, il y a fort à parier que vous avez été déçus, puisque ces choux ont tendance à monter en graines dès que les températures augmentent… ce qui n’est pas le cas à l’automne.

 

Le chou rave

Chou-rave

Si vous ne connaissez pas le chou-rave, c’est le moment de découvrir cette plante que l’on cultive dans le but de récolter la partie renflée de la tige qui peut être consommée crue ou cuite. Personnellement, j’aime beaucoup le chou rave, alors je m’organise pour en avoir sous la main durant une grande partie de l’été. Alors, aux semis effectués au printemps, se succèdent obligatoirement les semis de fin d’été.

Mesclun

 

Les laitues et les mescluns

Si vous choisissez de cultiver un seul légume en fin d’été, je vous suggère l’incontournable laitue (ou le mesclun qui est un mélange de verdure incluant la laitue). Ainsi, vous pourrez concocter de délicieuses salades jusqu’aux premières neiges… ou presque.

L’épinard

Épinard

Si la culture de l’épinard est souvent décevante au début de l’été du fait que les plants montent rapidement en graines sous l’effet de la chaleur, bien sûr ce n’est pas le cas à l’automne. Toutefois, la germination des semences de l’épinard peut causer un problème puisqu’elle est optimale lorsque les températures varient entre 10 et 20 °C. Ainsi, pour effectuer le semis, mieux vaut éviter les canicules et opter pour une période où les températures sont plus fraîches, autrement le pourcentage de germination risque d’être réduit.

 

Les radis

Radis Red Meat

S’il est possible de cultiver les petits radis communs en fin d’été, c’est aussi le meilleur moment pour cultiver les radis de plus grosse dimension tels que le radis Daikon ou les différents radis d’hiver tel que Red meat, le Misato Rose ou le Melon d’eau (Watermelon). Ces derniers peuvent atteindre jusqu’à 10 cm de diamètre et comportent une peau coriace qui doit être pelée. Mais leur grande qualité réside dans le fait qu’ils possèdent un cœur d’un beau rose vif très attrayant lorsqu’ils sont consommés crus.

 

Le  navet

Navet

Certains navets (rabiole) performent très bien en fin d’été. C’est le cas du navet blanc à collet violet qui peut être récolté environ 55 jours après le semis. Mais, dans tous les cas c’est une bonne idée de faire la récolte après quelques gelées, car cela permet d’augmenter le taux de sucre et d’améliorer la saveur des navets.

 

 

 

La roquette

Roquette

La roquette se plait particulièrement en fin d’été à cause de la fraîcheur et de l’humidité qui sont davantage présentes. Ainsi, elle monte peu ou pas en graines et demeure savoureuse plus longtemps.

Bref, la culture des légumes de fin d’été est facile et agréable, alors pourquoi tolérer des espaces dénudés dans votre jardin ou vos bacs, alors qu’il est possible de les rentabiliser.

Si la culture des légumes racines (navet radis) peut se prolonger au-delà des premières gelées, pour allonger la récolte des légumes feuilles (laitue, épinard et roquette) jusqu’aux fêtes… ou presque, il peut être intéressant de les protéger lorsque les températures descendent sous le point de congélation. Pour ce faire, prévoyez des cerceaux et tout autre support et couvrez-les à l’aide d’un géotextile ou une couverture durant les nuits où des gelées sont annoncées.

Enfin, n’oubliez pas de réserver un secteur de votre jardin pour la plantation de l’ail en octobre.

Bonnes cultures de fin d’été !

Lili